Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Il existe déjà plein de blogs où trouver des explications sur le meshwork, qui n'est en fait qu'un simple tressage texile. Pour ma part, je trouve que celui-ci est bien expliqué :

http://colorianne.pagesperso-orange.fr/Pages/Ateliers/Filmtechniquemeshwork.htm

 

Pour trouver des explications il y a également, la revue Magic patch n° 50

833586645.jpg

 

et divers livres (en japonais, mais cela n'a pas grande importance, les schémas sont assez nets pour que l'on se passe du texte!). Pour ma part, j'en ai acheté un à la Couserie créative qui propose plusieurs tressages différents et donne des idées de réalisations :

 

meshwork.jpg

 

Je vais donc essayer d'expliquer quelques petits trucs supplémentaires que j'ai exéprimentés.

 

Comment faire ?

 

Tout d'abord, couper des bandes de différentes couleurs, de 2 à 9 selon les modèles. L'essentiel est que ces couleurs soient bien contrastées, sinon le motif disparaît plus ou moins.

Ces bandes ont environ le double de largeur de la largeur finie, en effet on les replie comme un biais. Pour cela on peut utiliser les petits appareils à biais. C'est un petit investissemnt, mais ces appareils servent pour d'autres techniques, celtique, vitrail, etc. Sinon il faut se débrouiller avec les petites règles conçues à cet effet ou de simples gabarits en carton. On peut bien sûr faire ces bandes de la largeur que l'on veut, selon la réalisation envisagée.

 

appbiais.JPG

 

En stage, nous avions utilisé un ruban thermocollant double face qui s'insère au fur et à mesure sur la bande grâce à l'appareil à biais, c'est très pratique, mais c'est aussi très onéreux. J'ai donc cherché diverses solutions.

On peut tout d'abord se contenter d'un tissu sur lequel les bandes sont posées, mais après c'est un peu galère et j'ai un peu peur que ce soit moins solide. On peut utiliser un thermocollant simple face qui sert de support sur lequel on pose les bandes...

Pour ma part, j'ai trouvé une autre solution, j'utilise du thermocollant double face, mais pas en ruban.

Je dispose mes bandes côte à côte sur un morceau de thermocollant.

 

thermo1.JPG

Et ce jusqu'à couvrir tout le morceau :

thermo2.JPG

Quand tout est bien couvert, je repasse, j'obtiens donc une sorte de plaque, le thermocollant maintenant ensemble les différentes bandes :

thermo3.JPG

Ensuite j'enlève le papier et j'obtiens des bandes dont l'envers est encollé :

thermo4.JPG

 

Il s'agit maintenant de disposer les bandes. Pour cela le mieux est d'avoir un support genre carton mousse (du polystyrène, ou un carton épais, ou du liège épais... ça marche aussi, il faut quelque chose dans lequel on peut piquer des épingles).

 

Sur ce support on dessine les lignes qui vont être utiles à la réalisation (ce ne sont pas forcément les mêmes selon les modèles). Pour faire des cubes ou des étoiles, il faut tracer des verticales et des lignes à 60°. Inutile d'en faire tous les centimètres, c'est juste pour pouvoir ensuite respecter l'orientation.

Pour ma part, j'ai trouvé une vlieseline avec ce genre de tracé et je la pose sur mon support, cela m'évite de passer mon temps à tracer...

vlieseline.JPG

 

On épingle donc les bandes verticales, en fonction de la taille de réalisation souhaitée, et selon la disposition propre au modèle.

Pour les cubes avec trois coloris, les verticales sont toutes semblables, en principe dans le coloris foncé. Pour les étoiles, en revanche, on alterne claire et foncée. Ici, deux claires, une foncée, mais cela peut être l'inverse.

 

verticales.JPG

 

Quand les verticales sont assemblées, on commence le tressage.

Voici le premier sens de passage pour la réalisation des cubes :

cube1.JPG

Le principe est toujours le même, il s'agit de passer au-dessus de 2 bandes verticales, au-dessous d'une seule. Mais il faut faire attention car il y a trois départs différents (qui se répètent ensuite sur tout l'ouvrage) :

cube2.JPG

Le principe est le même pour les étoiles :

etoile1.JPG

 

 

Qu'utiliser pour arriver à passer ces bandes ?

Sur la photo ci-dessus, une épingle à nourrice, une grosse aiguille à laine (à bout rond), ça va bien aussi.

Dernièrement, Patricia Martin avait apporté un passe-élastique à ses stagiaires, c'est super pratique.

passe.JPG

Mais cela ne marche que pour des bandes assez larges. Pour les bandes toutes petites, j'ai ressorti la très grande aiguille à boutis, en plus pour une petite largeur, c'est vraiment super, ça permet de ne faire qu'un seul passage.

aiguille.JPG

 

Les choses se compliquent avec le tressage des bandes dans l'autre sens.

Le principe est toujours le même, mais l'on passe au-dessus d'une bande verticle et au-dessous de deux, toujours en suivant les lignes à 60 °. Si la bande est passée correctement, on voit tout de suite les cubes se former.

 

cube3.JPG

 

cube4.JPG

De la même façon, il y a trois démarrages différents pour ces passages de bandes.

 

etoile2.JPG

 

Une fois toutes les bandes tressées, repasser !

 

Voilà, c'est un peu long, mais le résultat en vaut la peine.

cube5.JPG

Et puis comme c'est épais (cela fait tout de même pas mal d'épaisseurs de tissus), on gagne le temps du quilting, inutile et cela peut se transformer en étuis de toutes sortes, sacs, etc.

etoile4.JPG

Partager cette page

Repost 0
Published by